Assurez-vous cependant que les services dont vous avez vraiment besoin, fassent partie des options proposées car celles-ci diffèrent fortement d’un fournisseur à l’autre. Voici quelques critères pour y voir plus clair.

Taille et accessibilité

En premier, évaluez la taille de votre parc. Le chiffre « 25 » est un bon point de référence pour la Network Fleet Card, par exemple. Celle-ci offre des solutions spécifiques pour les parcs de plus de 25 véhicules et des solutions spécifiques pour les parcs de moins de 25 véhicules, tout en vous garantissant une gestion optimale de votre flotte.

Gardez aussi en tête que chaque carte ne fonctionnera pas dans toutes les stations qui seront sur la route de vos collaborateurs. Vérifiez bien ce que la carte peut faire ET ce qu’elle ne peut pas faire afin de la comparer avec les trajets de vos véhicules. Sur ce point, la Network Fleet Card a été conçue pour répondre à vos besoins : vous bénéficiez, en effet, d’un vaste réseau composé de plus de 1.500 stations en Belgique et de plus de 24.000 stations en Europe.

Alternatives aux carburants

Compte tenu de l’intérêt croissant pour la mobilité électrique, pensez également à une carte fleet qui intègre les différents véhicules électriques. Environ 58% des fleet managers anticipent déjà le changement, et la Network Fleet Card a parfaitement saisi l’importance de solutions mobiles plus respectueuses de l’environnement. Celle-ci vous offre déjà un accès international aux bornes de recherche électrique et de stations de gaz naturel comprimé ou CNG (Compressed Natural Gas).

Frais associés

Les frais jouent aussi un rôle important dans votre prise de décision. Outre l’objectif de maîtriser les coûts, la carte fleet peut occasionner différents frais selon le fournisseur, qu’il s’agisse de frais liés aux transactions ou inhérents aux grands réseaux. Sur ces points précis, nous ne saurons trop vous conseiller de redoubler de vigilance quant aux termes et conditions que vous propose votre futur partenaire.

Recevez votre estimation